L’activité physique chez les enfants et les adolescents

L’activité physique chez les enfants et les adolescents

Pour que les enfants et les adolescents grandissent en santé, il est important qu’ils soient actifs physiquement et qu’ils mangent des aliments sains chaque jour.

Les enfants doivent adopter un mode de vie sain dès leur plus jeune âge pour prendre de bonnes habitudes qu’ils conserveront toute leur vie. L’activité physique est bénéfique à tout âge et aide les enfants à :

  • fortifier leur cœur et leurs poumons pour les maintenir en santé;
  • devenir plus flexibles;
  • former des os forts;
  • conserver un poids santé;
  • réduire leur risque de souffrir de plusieurs maladies et problèmes de santé;
  • améliorer leur humeur et leur estime de soi;
  • obtenir de meilleurs résultats à l’école.

On adopte un « comportement sédentaire » quand on est très peu actif physiquement, comme en étant assis devant l’ordinateur, en jouant à des jeux vidéo ou en regardant la télévision. Les enfants et les adolescents devraient accorder moins de temps à ces activités et plus de temps à l’activité physique.

Comment puis-je encourager mes enfants à être actifs?

C’est surtout grâce à vous que vos enfants apprennent ce qu’est une vie active saine. Participez en famille à des activités physiques régulières et mangez sainement. C’est plus facile lorsque ces habitudes font partie de la routine de toute la famille.

  • Choisissez des activités adaptées à l’âge de vos enfants et à leur stade de développement.
  • Laissez beaucoup de temps à vos enfants pour leur permettre de participer à des activités structurées comme les sports organisés et à des activités non structurées comme jouer au parc.
  • Planifiez des activités amusantes.

Les adolescents aspirent à l’autonomie et voudront faire des choses seuls. Encouragez-les à aller se promener ou faire du vélo avec leurs amis.

Combien de temps mes enfants devraient‑ils être actifs?

L’activité physique quotidienne peut englober le jeu libre, les jeux, les sports, les moyens de transport actifs (marche, vélo), les loisirs et l’éducation physique.

  • Les activités d’intensité élevée font transpirer les enfants et leur donnent l’impression d’être « à bout de souffle », c’est‑à‑dire qu’ils ne peuvent prononcer que quelques mots entre chaque respiration. Courir et nager rapidement ou longtemps sont des exemples de ce type d’activité.
  • Les activités d’intensité modérée font aussi transpirer et essoufflent un peu les enfants, mais ils peuvent toujours parler en bougeant, par exemple, lorsqu’ils marchent rapidement ou font du vélo.
  • Les activités qui renforcent les muscles et les os comprennent entre autres le saut à la corde, la course et des sports comme le tennis et le basketball.

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.